Débuté le 9 août 2021 à Abidjan (Côte d’Ivoire), le 27ème  congrès de l’Union postale universelle (UPU) a clos ses travaux le vendredi 27 août 2021. Durant trois semaines, les participants ont travaillé sur les stratégies à adopter pour le développement de la Poste et ont élu les nouvelles instances dirigeantes de l’organisation notamment le directeur général, le vice-directeur général, les membres du Conseil d’administration (CA) et du Conseil d’exploitation postale.

Le ministre Me Harouna Mamadou TOUREH entouré de son Conseiller technique Souhahélou COULIBALY (droite) et Idrissa LY, Directeur du Département Poste de l’AMRTP

Le Mali qui a été élu au Conseil d’administration était, présent avec une forte délégation, conduite par le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’administration, Me Harouna Mamadou TOUREH et composée de membres de son cabinet, du Président de l’Autorité malienne de Régulation des télécommunications/TIC et des Postes, Cheick Sidi Mohamed Nimaga entouré de son staff.

Le Président de l’AMRTP, Cheick Sidi Mohamed NIMAGA & Le Directeur du Département Poste 

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, qui a présidé  la cérémonie de clôture, s’est dit satisfait de l’organisation de cet événement tant attendu par l’Afrique toute entière et a félicité les congressistes pour le travail abattu durant les trois semaines de labeur et les résultats obtenus tant dans la mise en place des instances dirigeantes de l’UPU que dans l’adoption des recommandations par rapport au thème de la conférence : « Digitalisation des services postaux, développement du e-commerce ». « S’adapter au numérique ou disparaître » a été l’une des recommandations importantes par les congressistes venus de plus de 150 pays à travers le monde. Les pays membres de l’Union postale universelle ont recommandé aux pays membres de se digitaliser et de mettre en place des services de e-commerces. « La digitalisation de la poste est nécessaire afin d’offrir des services tels que le e-commerce et ceux en ligne au profit du gouvernement », ont-ils recommandé.

Les acteurs de la Poste réunis à Abidjan estiment qu’à travers la digitalisation, les entités postales peuvent assister et aider des entreprises à avoir et mettre sur le marché différents produits. Ils ont également invité les postes à promouvoir des innovations en matière de services financiers postaux.

La crise sanitaire de la COVID-19 a été au centre des débats et il a été recommandéque les services de la poste s’étendent à la distribution du matériel de protection individuelle et de médicaments essentiels. 

Egalement, les congressistes ont proposé aux acteurs de la poste de nouer des partenariats avec les startups et d’autres entreprises pour accélérer les initiatives de transformation numériques. « Nous devons ouvrir l’accès à nos systèmes d’information afin de pouvoir travailler avec des partenaires et développer des services pour notre clientèle », ont-ils recommandé.

Un des temps forts de ce 27ème  Congrès a été sans nul doute, l’élection des nouvelles instances dirigeantes qui doivent mener le bateau UPU les quatre prochaines années. Il s’agit de l’élection du directeur général, du vice-directeur général, des membres du Conseil d’administration (CA) et de ceux du Conseil d’exploitation postale.

L’élection au Conseil d’administration, auquel le Mali était candidat, s’est déroulée dans le consensus pour les pays africains. Pour 11 places prévues, onze pays ont été retenus, dont le Mali pour représenter l’Afrique au CA de l’UPU pour la période 2022-2025. En plus de notre pays, les autres pays africains élus pour notre zone sont : l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Ghana, le Kenya, Madagascar, la Tanzanie, la Tunisie et la Zambie.

Le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration,Me Harouna Mamadou TOUREH, introduisant son bulletin de vote dans l’urne 

L’élection du Mali au Conseil d’administration de l’UPU est le résultat des efforts conjugués des acteurs du secteur postal et en premier lieu, l’AMRTP dont les experts se sont fortement dédiés à cette réussite. Cette élection montre à suffisance le dynamisme de nos autorités à donner un nouveau souffle à La Poste du Mali malgré les moments difficiles qu’elle traverse.

Concernant le scrutin pour le poste de directeur général, le sortant, le kényan Bishar Hussein, après deux mandats successifs, n’était pas candidat et trois candidats se sont présentés pour sa succession.

Il s’agit de Jack Hamande de la Belgique, de Masahiko Metoki du Japon, et de Pascal Clivaz de la Suisse (vice-directeur général sortant).

Le résultat pour le poste de directeur général a donné comme vainqueur dès le premier tour le japonais Masahiko Metoki avec 102 voix. Le candidat de la Suisse a obtenu 40 voix et celui de la Belgique 14 voix. Le nouvel élu à ce poste, Metoki est bien connu à l’UPU, puisqu’il représente le Japon en tant que Président du Conseil d’exploitation postale depuis 2012. Il a également  présidé la Commission du 22ème Congrès en charge des services financiers postaux et le Groupe « Services financiers postaux ». Le japonais a enfin été à la tête de la toute première révision de la Convention postale universelle, permettant ainsi l’expédition par la poste d’équipements munis de piles ou de batteries.

Le Japonais Masahiko Metoki, nouvel élu DG de l’UPU avec le Président de l’AMRTP (extrême gauche), le Directeur du Département Poste (gauche), le PDG de La Poste Mali, Ibrahima Haïdara (droite) et le Conseiller technique, Souhahélou Coulibaly (extrême droite).

Les candidats au poste de vice-directeur général étaient : Marcela Maron de l’Argentine, Younouss Djibrine du Cameroun, Marjan Osvald de la Slovénie et Vladyslav Dubenko de l’Ukraine. A l’issue du vote, c’est le Slovène Marjan Osvald qui a été élu.

Ce 27e congrès de l’Union postale universelle d’Abidjan est le deuxième en Afrique après son organisation par l’Égypte en 1934. La Côte d’Ivoire a réussi son pari et honoré le continent. Les acteurs du secteur de la poste se sont donnés rendez-vous dans quatre ans à Dubaï aux Emirats Arabes Unis.

AMRTP

Chef Service Communication

Oumar Yaya  MAIGA ;

Directeur Département des Postes

Idrissa LY

laissez un commentaire

Registration

Forgotten Password?